Vigilance Grippe Aviaire

Face à la situation sanitaire exceptionnelle vis-à-vis de l’influenza aviaire, l’ensemble des régions Bretagne, Pays-de-la-Loire ainsi que le département des Deux-Sèvres sont placés en Zone de Contrôle Temporaire.

Un arrêté préfectoral a été pris pour prescrire des mesures de biosécurité renforcée, de surveillance renforcée des élevages, des limitations de mouvements de volaille et de régulation des activités de chasse applicables sur tout le territoire du département de la Sarthe .

Certaines mesures spécifiques s’appliquent aux particuliers détenteurs de basses-cours et/ou d’oiseaux d’ornement :

De plus, tout signe clinique évocateur d’influenza aviaire, en particulier une mortalité massive et brutale, doit être signalé à un vétérinaire.

L’application des mesures suivantes, en tout temps, est rappelée :

  • protéger votre stock d’aliments des oiseaux sauvages, ainsi que l’accès à l’approvisionnement en aliments et en eau de boisson de vos volailles;
  • éviter tout contact direct entre les volailles de votre basse cour et des oiseaux sauvages ou d’autres volailles d’un élevage professionnel ;
  • ne pas vous rendre dans un autre élevage de volailles sans précaution particulière ;
  • protéger et entreposer la litière neuve à l’abri de l’humidité et de toute contamination sans contact possible avec des cadavres. Si les fientes et fumiers sont compostés à proximité de la basse cour, ils ne doivent pas être transportés en dehors de l’exploitation avant une période de stockage de 2 mois. Au delà de cette période, l’épandage est possible ;
  • réaliser un nettoyage régulier des bâtiments et du matériel utilisé pour votre basse cour et ne jamais utiliser d’eaux de surface : eaux de mare, de ruisseau, de pluie collectée… pour le nettoyage de votre élevage.

Si une mortalité anormale est constatée : conserver les cadavres dans un réfrigérateur en les isolant et en les protégeant et contactez votre vétérinaire ou la direction départementale en charge de la protection des populations.

 

D’autre part, vous pouvez signaler en mairie la détection d’oiseaux sauvages morts. Vous trouverez une fiche d’information rassemblant les mesures à mettre en œuvre dans ces cas et les contacts de l’Office Français de la Biodiversité chargé de la surveillance des oiseaux sauvages, qui pourra rechercher le virus sur certains cadavres.

 

Merci de votre vigilance,

 

affiche influenza aviaire-1