Logement

Proposer aux Arnageois un véritable parcours résidentiel

Qu’il soit social, abordable ou privé, le logement est une des premières préoccupations des Français car il agit de manière déterminante sur la qualité de vie.

Maisons individuelles, petits collectifs et logements locatifs sociaux : la Municipalité œuvre pour le développement de l’offre de logements afin de proposer un véritable parcours résidentiel aux familles arnageoises.

Pour la ville périurbaine qu’est Arnage, il s’agit d’un véritable enjeu car il faut pouvoir répondre à la demande croissante et proposer un logement adapté à chacun, tout en accompagnant le renouvellement du parc ancien.

Si la politique locale de l’habitat relève de Le Mans Métropole, qui est délégataire des aides à la pierre, et des aides de l’Anah, la Municipalité reste un interlocuteur incontournable des bailleurs sociaux et des promoteurs privés.

De plus, par l’intermédiaire du C.C.A.S., la ville propose un service d’information et un guichet d’enregistrement de la demande locative sociale.

Comment faire une demande de logement locatif social ?

Lien vers [04-04 Demande de logement social]

Les aides existantes en matière d’amélioration énergétique de l’habitat

L’Anah octroie, sous conditions, des subventions aux propriétaires occupants et propriétaires bailleurs pour des travaux de rénovation et d’amélioration de la performance énergétique.

Dans le cadre du programme Habiter mieux, l’Aide de Solidarité Écologique de l’État peut aller jusqu’à 2 000 € pour les propriétaires occupants aux ressources très modestes (selon plafonds de ressources Anah), 1 600 € pour les propriétaires occupants aux ressources modestes et 1 500 € pour les propriétaires bailleurs. Contact : 0808 800 700.

Par ailleurs, différents programmes d’isolation à moindre coût  existent sur le département de la Sarthe  Pour en savoir plus, consulter l’Espace Info Energie – Tél : 02.43.28.47.93 ou eie72@lemans.fr.

Le conventionnement du parc locatif privé

En signant une convention avec l’Anah pour une durée de 6 ou 9 ans, le bailleur s’engage à louer son logement à des ménages dont les ressources n’excèdent pas certains plafonds et à un loyer également inférieur à un plafond déterminé. En contrepartie, le propriétaire bailleur bénéficie d’un abattement fiscal pouvant aller de 15 % à 85 % sur les revenus bruts fonciers.

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×