Urbanisation du secteur de la Héronnière

Le Conseil Municipal donne un avis favorable à la création d’une Zone d’Aménagement Différé

Le secteur de La Héronnière se localise à l’est du centre-ville d’Arnage, de part et d’autre de la route de La Héronnière. Il est délimité à l’ouest par la route du Chêne et la voie ferrée et s’étend vers l’est jusqu’aux terrains de l’aérodrome Le Mans-Arnage. Il constitue l’un des rares potentiels de développement urbain identifié dans le cadre du Plan Local d’Urbanisme (PLU) actuel, et dans le cadre des travaux préalables à l’élaboration du PLU communautaire de Le Mans Métropole.

Une étude de définition et de capacité a été lancée en juin 2017. Elle a permis de déterminer un périmètre opérationnel pour l’accueil de nouvelles constructions à vocation d’habitat qui recouvre environ 12 hectares. Le programme des constructions prévoit la réalisation d’environ 200 logements intégrant une diversité des typologies bâties (individuelles, intermédiaires et collectifs) et une mixité sociale.

Les principes d’aménagement s’appuient sur les éléments paysagers existants qui permettront de développer de l’habitat autour d’espaces communs végétalisés assurant une gestion intégrée des eaux pluviales. Ce projet nécessitera également le réaménagement de la route de La Héronnière, dont l’élargissement impliquera l’acquisition de bandes de terrain.

L’enjeu principal pour mener à terme cette opération repose sur la maîtrise du foncier nécessaire à sa réalisation. En effet, le projet recouvre du foncier privé comprenant notamment des propriétés bâties et des jardins d’habitation. La volonté de la Municipalité est de conserver les maisons existantes qui seront à terme intégrées dans le projet d’ensemble.

Afin d’anticiper et de sécuriser dès à présent les acquisitions foncières sur ce secteur, le Conseil Municipal a émis un avis favorable à la création d’une Zone d’Aménagement Différé (ZAD) sur le site de La Héronnière. La décision relève désormais du Conseil Communautaire.

Conformément au Code de l’urbanisme, l’objectif de cette ZAD sera de permettre la mise en œuvre d’un projet urbain dédié à l’accueil de nouveaux logements nécessaires au besoin de développement de la commune et de la population de l’agglomération mancelle à l’horizon 2030. La ZAD est un outil de préemption dont l’intérêt est d’élargir l’exercice du droit de préemption aux parcelles classées en zone naturelle et agricole et surtout d’éviter la spéculation foncière. En effet, les prix déterminés par France Domaines seront gelés pour 6 ans.

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×